Site Overlay

Curriculum (FR)

Nicolas Roudier est né en 1994 à Besançon, en France. Fils d’un pianofortiste, il grandit dans un environnement musical, entouré d’instruments anciens. Il commence le cor à l’âge de 4 ans avec Walter Bellagamba. En 2007 il remporte le Premier Prix de la Compétition Artistique d’Épinal, et étudie avec Pierre Moragues (ancien cor solo de l’Opéra de Paris) à partir de 2009. En 2012, Nicolas devient élève de Phil Myers (ancien cor solo de l’Orchestre Philharmonique de New York) et étudie à l’HEMU de Lausanne, en Suisse, qu’il quitte en 2018 avec un Bachelor et un Master. Il se tourne alors vers les cors historiques : en 2020 il obtient un second Master en Musique Ancienne et en 2021 le Certificat d’Artiste avec Teunis van der Zwart au Conservatoire Royal de La Haye, aux Pays-Bas.

Nicolas a eu la chance de jouer avec de nombreux ensembles (modernes et historiques) tels que Haydn Philharmonie, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre du XVIIIème Siècle, l’Ensemble Apollo, Armonia Atenea, l’Opéra National Néerlandais. Aujourd’hui il est régulièrement corniste dans le Nouvel Orchestre de Mannheim. Il a joué sous la direction de Bertrand de Billy, Paul Meyer, sir Roger Norrington, Hidemi Suzuki et beaucoup d’autres. Il a eu l’opportunité de travailler et de jouer avec les grands noms du cor tels que Radek Baborak, Hervé Joulain, Thomas Müller, Claude Maury… Nicolas donne également des cours privés depuis 2017 et s’est découvert une passion pour l’enseignement de son instrument et la transmission de sa passion et de son savoir. En savoir sur plus sur l’enseignement.

Nicolas est fasciné par les cors historiques, leur histoire, leur diversité et leur impact sur la musique historiquement informée. Sa collection d’instruments rassemble des cors datant de la fin du XVIIIème siècle à nos jours, qu’il joue en fonction du répertoire et de son contexte historique. Il collabore également avec l’association Ad Libitum et son Centre International du Pianoforte pour faire jouer ensemble cors et pianos de même époque, comme dans son premier CD intitulé A Horn Story. Dans cet enregistrement Nicolas Roudier s’associe au pianofortiste Anders Muskens pour jouer des pièces de différentes époques sur les instruments qui leur correspondent. Certaines de ces pièces sont rares, inconnues ou n’ont jamais été enregistrées, tout comme les instruments utilisés. Découvrez le Duo Muskens-Roudier ici.

Nicolas est également un chercheur. Guidé par sa passion pour les cors anciens et son désir de repousser les frontières, il a réalisé en novembre 2019 le tout premier enregistrement d’une pièce complète sur un cor original datant du vivant de Mozart (Anton Kerner, 1760) pour sa thèse de Master, pour laquelle le Conservatoire Royal lui décerne un prix spécial. Il conduit depuis d’autres recherches sur les cors historiques et leur diversité, leur manufacture, leur répertoire, et donne des présentations au Sommet de la Musique Ancienne du REMA en 2020, et le symposium de la Historic Brass Society en 2021. Il fait actuellement l’inventaire d’une collection privée de rares partitions des XVIIIème et XIXème siècles, ce qui conduisit en 2019 à la création de sa propre maison d’édition de facsimilés, Artescripta. Nicolas est le co-organisateur des Concerts du Temps Retrouvé, une série de concerts de salon privés à Avignon.

Il fut soutenu dans ses recherches et sa production musicale par la Fondation Adriana Jacoba et la Fondation de la Comtesse de Bylandt aux Pays-Bas.